Les produits de beauté anti-pollution toujours plus à l’honneur

Les effets de la pollution atmosphérique sur notre santé ont été étudiés pendant longtemps. En ce qui concerne les soins de la peau, certaines recherches suggèrent que la pollution peut entraîner des problèmes tels que l’inflammation et le vieillissement prématuré. La popularité croissante des soins de la peau et de cosmétiques anti-pollution n’est donc pas un hasard.

Comment la pollution affecte la peau ?

Selon Anne Chapas, dermatologue à Union Square Laser Dermatology à New York, la pollution atmosphérique contient une combinaison de minuscules particules de dioxyde d’azote et de produits chimiques tels que les hydrocarbures aromatiques polycycliques. Ces particules provoquent un vieillissement prématuré de la peau. Le mécanisme exact de la cause du vieillissement cutané n’est pas clair, mais il pourrait aussi causer plus de dommages oxydatifs, augmenter l’inflammation cutanée, changer la microflore cutanée ou activer les voies des récepteurs des hydrocarbures acylés. Quel que soit le mécanisme, le résultat semble être une augmentation des rides et de la pigmentation. Le docteur Devika Icecreamwala, dermatologue basée à Berkeley en Californie, a déclaré que toutes ces particules minuscules peuvent également pénétrer dans nos pores et les obstruer. En conséquence, nous constatons à quel point la pollution rend la peau terne, inégale, et même décolorée. Elle a également affirmé qu’une exposition prolongée aux polluants dans l’air pouvait contribuer à la dégradation du collagène.

Comment fonctionnent les cosmétiques anti-pollution ?

Les cosmétiques anti-pollution ont donc pour but de neutraliser les particules dans l’air qui entraînent des lésions cutanées. L’utilisation de produit anti-pollution pour la peau consiste à éliminer ces minuscules microparticules des pores afin de ne plus les obstruer et de protéger la peau de la pollution qui peut pénétrer dans les couches profondes. Car en effet, ces particules peuvent effectivement décomposer le collagène et provoquer un flétrissement prématuré de la peau. L’objectif est de créer une sorte de barrière entre la peau et les polluants dans l’air.

Pouvons-nous inverser les effets de la pollution ?

La prévention est vraiment la première étape de la lutte contre les effets de la pollution, mais l’utilisation d’antioxydants, peut favoriser la régénération du collagène une fois celui-ci dégradé. Cependant, il convient de noter qu’aucun produit ou ingrédient n’est magique. Les traitements au laser offrent un moyen plus rapide et plus efficace de lutter contre la pigmentation de la peau et les dommages, et donnent à la peau une apparence plus saine et plus jeune. Et, bien sûr, vous devriez toujours porter un écran solaire, qui aide à prévenir les dommages supplémentaires causés par les rayons UVA et UVB du soleil. Protéger votre peau avec des cosmétiques anti-pollution ou un écran solaire aide également à empêcher le collagène de se dégrader.