Les foulards et les écharpes, des accessoires mode indispensables

« Une blogueuse a une légère obsession pour les foulards. C’est l’une des choses charmantes et subtiles sur elle qui devrait savoir. Elle porte toujours, toujours, toujours, toujours un seul Hermès blanc, quelque part dans son costume. Généralement autour de son cou, mais parfois elle demande à son coiffeur de l’attacher en chignon, ou occasionnellement elle le porte comme une ceinture. C’est comme sa marque de fabrique. Tout le monde sait que cette bloggeuse porte un foulard Hermès blanc, quoi qu’il arrive. C’est pas génial ? ».

L’extrait du livre « Le Diable s’habille en Prada », de Lauren Weisberger, met en scène cette bloggeuse, l’élégante et redoutée rédactrice en chef d’une grande entreprise, qui a pour marque de fabrique l’utilisation d’un foulard blanc dans ses looks. Le personnage est inspiré d’Anna Wintour, de Vogue US, et l’intrigue du livre fait l’éloge de son style impeccable dans plusieurs passages et montre une partie de la polyvalence et de l’élégance rendues possibles par la pièce.

De la fiction à la vie réelle, les écharpes et les foulards sont des accessoires polyvalents qui peuvent être utilisés de plusieurs manières, fonctionnels lorsqu’il s’agit de chaleur et de différenciation, ils peuvent facilement être la pièce maîtresse d’une production.

Selon l’Encyclopédie de la mode, les précurseurs de la cravate, ces pièces de tissu autour du cou, sont apparus avec les soldats romains qui attachaient un tissu humide appelé « focale » pour se rafraîchir les jours de grande chaleur. Plus tard, la pièce sera utilisée par les Français, qui portaient autour du cou des foulards appelés « cravates ».

Aujourd’hui, attacher du tissu autour du cou se résume à deux grands types de pièces : le foulard et l’écharpe.

Bien que les deux aient pour fonction première de protéger du froid et du vent, ils se distinguent par leur matériau et leur coupe : l’écharpe est une pièce de coupe carrée et de tissus plus légers, tandis que le foulard a une coupe rectangulaire, avec la différence de tissu : les écharpes sont faites de tissus plus lourds et ont un effet volumineux, pour protéger le cou et la gorge, tandis que les foulards sont faits de tissus légers ou plus nobles, et peuvent également être utilisés dans des événements formels, pour couvrir les épaules, par exemple.

Mode d’emploi

Pour une experte en image, l’utilisation des pièces varie en fonction du style de la personne qui les porte, sans qu’il y ait de règles fixes : « Tout dépend de la personnalité et du message que l’on veut transmettre », dit-elle. Le spécialiste présente quelques lignes directrices pour optimiser l’utilisation dans différents styles et occasions :

  • Couleurs et imprimés : « Lorsqu’il s’agit de choisir les couleurs et les imprimés de ces pièces, qui seront proches du visage, il est important de prêter attention à la carnation et à la forme du visage », dit-elle. Les femmes au teint chaud, par exemple, en optant pour des couleurs plus soutenues, mettront naturellement leur teint en valeur. Il est également important de mettre en relation la forme du visage avec le format des imprimés : les femmes au visage carré mettront en valeur cette caractéristique avec des imprimés géométriques. Pour l’adoucir, il est recommandé de rechercher des pièces unies.
  • Proportion : la stature, les proportions du corps et la taille du cou peuvent également faire la différence lors du port et de l’harmonisation de la pièce. Les femmes qui ont un cou court, par exemple, pour ne pas donner l’impression d’une tête presque collée au corps, doivent opter pour des modèles dont le tissu n’est pas très volumineux, laissant apparaître un peu de peau. Pour celles qui ont une stature moyenne ou courte, il est recommandé de prêter attention aux pointes de l’écharpe : « Des pointes dans le même alignement créent un effet qui diminue, aplatissant la silhouette. Pour allonger la silhouette, il est intéressant de laisser les extrémités inégales », explique-t-elle. Quant à la question des proportions du corps, tout dépend des caractéristiques que la femme préfère masquer ou mettre en valeur : celles qui ont plus de hanches peuvent porter un foulard volumineux autour du cou pour équilibrer les proportions. Pour les femmes aux épaules plus larges, il faut cependant faire attention aux pièces volumineuses qui attirent l’attention sur cette partie du corps.
  • Coiffure et accessoirisation : les foulards et les écharpes permettent différentes options de coiffure dans la continuité du look : port autour du cou, sur le sac, dans les cheveux, autour de la taille… Tout dépend de la personnalité et du style individuel de chacun. Les foulards portés en turban sur la tête, par exemple, vont bien aux femmes ayant un style dramatique et créatif, tandis que les écharpes faites de tissus nobles et de couleurs neutres complètent le style d’une femme plus classique. Pour celles qui veulent porter la pièce sur un sac, le soin doit porter sur la taille des pièces, afin de ne pas déséquilibrer les proportions de la production. Le port du foulard à la taille est moins courant, mais il provient d’une tendance de la mode. Le foulard à la taille provient d’une référence gitane, nomade, que la mode adopte. C’est l’idée d’emmener ses affaires avec soi, et de là vient, par exemple, l’utilisation de plusieurs bagues sur une seule main ou un seul doigt, et le nouage du foulard autour de la taille, à travers une notion de mouvement.

L’accessoire idéal à ajouter à vos looks

Inspirez-vous

Cherchez les looks de blogueurs et de célébrités portant cette pièce avec des options de style variées :

Les écharpes et foulards en tissus légers et imprimés vont bien dans les productions d’été et de mi-saison, lorsque la fonction de réchauffer le cou est moins nécessaire. Pour un look encore plus élégant, essayez d’utiliser l’accessoire comme point de couleur dans votre look.

L’hiver et les jours plus froids appellent des écharpes en tissus plus lourds, qui peuvent être portées lâches ou dans des liens plus volumineux, et harmonisées avec des bonnets, des gants, etc.

Le foulard en guise de diadème ou de turban est une excellente astuce pour alléger les productions quotidiennes, surtout avec des couleurs ou des imprimés forts.

Suivant la tendance gitane, le foulard à la taille ajoute une touche de style à la fonction pratique de la ceinture. Misez sur des pièces colorées pour le point lumineux de la production.

Attachez le

Les foulards et les écharpes vous permettent de les nouer dans une variété de combinaisons. En automne-hiver, la même pièce peut être utilisée plusieurs fois de manière différente.