Cheveux trop secs ? Nos meilleures astuces pour y remédier !

Toute femme peut avoir les cheveux secs, mais ce problème est plus fréquent chez les personnes qui ont les cheveux longs, frisés ou crépus. En effet, le cuir chevelu peut protéger les mèches jusqu’à une certaine distance, mais la longueur ou la forme de la mèche peut altérer cette hydratation naturelle. Il est, donc, nécessaire de remplacer les nutriments pour que les mèches restent soyeuses et brillantes. Mais, que faire pour que vos cheveux soient beaux et que les mèches ne deviennent pas sèches ?

C’est une question compliquée, car il existe plusieurs procédés chimiques qui affectent la structure des cheveux, comme la teinture, le défrisage, les mèches. En outre, l’utilisation excessive de sèche-cheveux et de lisseurs peut, également, endommager vos cheveux.

Causes de la sécheresse

Plusieurs facteurs provoquent le dessèchement des cheveux. L’un des éléments qui finit par interférer est le type de cheveux. Si les cheveux sont raides, l’huile naturelle se répartit plus facilement ; s’ils sont ondulés ou bouclés, la courbure des cheveux empêche les nutriments d’atteindre tous les points du fil et, par conséquent, les cheveux ont tendance à devenir plus secs. Un autre problème est la génétique. Aussi incroyable que cela puisse paraître, certaines personnes ont des cheveux secs par nature. C’est comme pour la peau : certaines sont grasses, d’autres sèches et puis il y a les mixtes.

L’alimentation est, également, un facteur prépondérant. Les personnes qui mangent correctement ont tendance à avoir de plus beaux cheveux. Boire beaucoup d’eau et ne pas avoir de problèmes hormonaux contribue, également, à avoir de plus beaux cheveux. Par exemple : l’hypothyroïdie altère l’absorption des nutriments par l’organisme, modifiant totalement la constitution des mèches de cheveux.

Comment éviter ?

Très souvent, les femmes utilisent des produits de qualité, ce qui a eu un effet pour une amie. Cependant, pour elle, aucun résultat n’apparaît. Cela se produit parce que chaque cheveu a une caractéristique différente. Ainsi, si la première étape pour avoir de beaux cheveux et s’éloigner du mal de la sécheresse est d’utiliser des produits appropriés, le moyen est de tester les shampooings, les après-shampooings, les masques capillaires et toute la gamme des produits existants jusqu’à ce que vous trouviez ceux qui vous conviennent le mieux.

D’autres habitudes à éviter sont le lavage des cheveux avec de l’eau très chaude, l’utilisation de produits qui offrent une plus grande hydratation aux mèches, l’utilisation de crèmes hydratantes (la fréquence varie en fonction de l’état des mèches, et peut être d’une fois par semaine ou tous les 20 jours), l’utilisation de pommade ou de fluide (en étalant le produit sur les mains en petites quantités pour l’appliquer sur la mèche indisciplinée), l’utilisation du sèche-cheveux en alternant la température chaude et froide (si l’utilisation de l’appareil est vraiment nécessaire) et l’application de l’après-shampooing uniquement sur les longueurs des cheveux et jamais sur les racines.

Astuces pour les réparer

On espace les shampoings quand on a les cheveux secs

Se laver les cheveux trop, souvent, entraîne à long terme la fragilisation du cuir chevelu et de l’écaille et favorise la sècheresse sur l’ensemble de la chevelure. Dans l’idéal, les coiffeurs recommandent de se faire un (ou deux) shampoings tous les trois jours afin de préserver la qualité du cheveu et d’éviter qu’il ne se casse. Pour celles qui cumulent les désagréments et qui ont, également, les racines grasses (ça arrive), un petit coup de shampoing sec ou un joli chignon le troisième jour et le tour est joué !

On évite les colorations agressives

Vous le savez, déjà, sûrement, les colorations « chimiques » à répétitions peuvent abîmer les cheveux les plus fragiles ou les cuirs chevelus les plus sensibles. Si on sait toutes que nos cheveux ne tolèrent que très peu l’action de certains actifs contenus dans les colorations, on ne peut s’empêcher de penser aux beaux reflets qu’ils vont nous apporter. Oui mais à quel prix ? En réalité, si nos cheveux ont, déjà, une nature sèche, le fait de les colorer fréquemment va accentuer cet aspect. On essaie, donc, au maximum d’espacer les applications. Et si on a des cheveux blancs à masquer, on alterne avec des colorations aux compositions naturelles moins agressives.

On combine masque et crème de jour cheveux

A la question « peut-on appliquer une crème de jour pour les cheveux après avoir déjà mis un masque ? », la réponse est oui ! Si vous avez les cheveux abîmés, n’hésitez pas à mettre tout en œuvre pour les chouchouter. Le masque pour cheveux secs, que l’on fait une à deux fois par semaine, a pour effet d’hydrater et nourrir en profondeur le cheveu tandis que la crème de jour, utilisée quotidiennement, sert à sublimer, hydrater en surface et discipliner les longueurs.

On met de l’huile pour nourrir les cheveux secs

L’huile sur les cheveux, ça marche et ce n’est pas une légende. Alors, si on a les cheveux secs, on y va, on en met et on en met encore. Grâce aux nouvelles formules élaborées, les cheveux paraissent rapidement plus lisses, plus souples, moins rêches, plus beaux, quoi ! Et tout cela, sans alourdir. En revanche, si nos longueurs sont ravies de se faire badigeonner d’huile, plusieurs fois par semaine, le cuir chevelu peut être réfractaire au concept et avec le risque de se retrouver avec des racines dignes de trois semaines. Ce n’est pas le but, vous en conviendrez. Quand on a le cuir chevelu gras, on se contente, donc, de limiter l’application sur les longueurs en insistant bien sur les pointes.

On modère l’usage du lisseur

Une information qui n’est pas un scoop mais qui nécessite d’être une nouvelle fois mentionnée (une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal) : le lisseur abîme les cheveux. Si vos cheveux sont secs, l’utilisation du lisseur va aggraver leur cas, la forte chaleur (supérieur à 180°) provoquant la détérioration de l’écaille. On essaie, alors, de faire des jours de pause durant lesquels on laisse au placard notre fer à lisser au profit d’un mouvement plus souple ou bouclé. Inutile de préciser qu’il est formellement interdit d’utiliser vos plaques sur cheveux humides ou mouillés (sauf si votre lisseur est conçu pour). Enfin, n’hésitez pas à badigeonner votre crinière de soins thermoactifs qui, sous l’effet de la chaleur, vont libérer des actifs protecteurs et donner un aspect brillant à la chevelure.

On fait un pré-shampoing

Un quoi ? Un pré-shampoing. Comme son nom l’indique, il doit être réalisé avant le shampoing. L’idée : faire poser un soin sur l’intégralité de la chevelure pendant une durée plus ou moins longue avant de prendre sa douche. Si vous faites votre shampoing le matin, on vous conseille, alors, de faire poser le soin sur vos cheveux toute la nuit, dans le cas où vous n’avez pas la nuit devant vous, recouvrez le soin d’une épaisse serviette chauffée aux micro-ondes. La chaleur ouvre légèrement les écailles et permet ainsi au produit de pénétrer en profondeur. Vous pouvez, également, choisir de laisser poser une huile avant le shampoing, pour cela préférez des huiles hydrodispersibles comme l’huile d’Alès qui s’élimine parfaitement au contact de l’eau.

On choisit bien ses produits

Cela fait partie des premières règles à respecter. Les produits que vous décidez d’appliquer sur vos cheveux jouent un rôle crucial dans leur bien-être. Vous pourrez suivre à la lettre les étapes recommandées pour soigner les cheveux secs, si les produits ne sont pas de qualité, vos cheveux resteront abîmés. Pour être sûre de ne pas vous tromper, dirigez-vous automatiquement vers des soins dont la formule a été spécialement conçue pour les cheveux secs et ne contient pas de silicones ou de sulfates (dans les premiers ingrédients de la liste du moins). Les silicones donnent l’illusion que nos cheveux sont plus lisses et plus brillants mais finissent par étouffer le cheveu. Autre point très important : bien choisir sa brosse. Eh oui, on néglige, trop souvent, ce point en se contentant de passer à l’occase un petit coup de brosse négociée trois euros sur un marché en vacances, mauvaise idée. La brosse est un véritable allié pour vos cheveux et elle doit être choisie avec soin.

On coupe les pointes si on a les cheveux secs

Pour de nombreuses raisons il est important, environ une fois tous les trois mois, de faire un petit rafraîchissement et cela consiste à couper les pointes (ou les fourches en fonction de la nature de votre cheveu et de votre réticence à aller chez le coiffeur). Cette réflexe beauté permet à vos cheveux de paraître moins abimés, mais également, d’activer leur repousse. Alors, même si vous faites partie de celles qui ont, une fois dans leur vie, croisé la route d’un coiffeur fou (celui pour qui 1cm équivaut à 10cm), soyez forte et retentez l’expérience. Vos cheveux vous le rendront.

On se protège en vacances

La mer, le sel, le chlore, le soleil, un lexique qui sent bon les vacances et les cheveux secs. Si en Bikini, allongée sur le sable chaud ou sur un transat en plein soleil on adore le style ondulé texturisé et décoloré de nos cheveux en été, à la rentrée on trouve, tout de suite, le résultat moins sympa. La chevelure est rêche, la couleur a viré, les longueurs sont déshydratées et la magie de l’été est loin derrière nous. Pour éviter de se retrouver dans cet inconfortable cas de figure, on protège nos cheveux, durant toutes les vacances avec des soins ciblés et on n’oublie pas de bien les laver après des bains dans l’eau salée ou chlorée.

Hydratation

Pour les cheveux secs, la meilleure chose à faire est d’aller au salon de beauté pour les hydrater. Mais, comme il n’est pas, toujours, possible de s’y rendre chaque semaine, faire le traitement à la maison peut donner des résultats favorables. Certaines recettes peuvent, donc, être utilisées sans crainte. Par exemple, mélangez un verre de yaourt nature avec une cuillère à soupe de miel, étalez le mélange sur les pointes et attendez environ 15 minutes avec les cheveux dans un bonnet laminé. Ensuite, vous devez retirer complètement la substance des cheveux et laver les fils normalement.

Une autre option consiste à mélanger un avocat avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, une cuillère à soupe de miel et une tasse de lait. Ces ingrédients doivent être battus dans un mixeur et passer la substance sur les cheveux. Pour améliorer le résultat, vous pouvez mettre une serviette imbibée d’eau chaude autour des cheveux ou rester avec les fils dans un bonnet thermique, pendant la période de 30 minutes.